CRACHEUR DE MOTS

affiche Cracheur de mots
photo : © Jabiro Edison

affiche Cracheur de mots photo : © Jabiro Edison

Déshabille-toi
Vas-y mon gars
Fais-nous ton strip
Garde que tes tripes
Et que ta voix


Déshabille-toi
Garde-que ton âme
Garde que ta flamme
Et qu'elle flamboie !    

Déshabille-toi
Vas-y mon gars
Mets-toi à nu
Si t'es venu
C'est bien pour ça


Déshabille-toi
Fais-ça pour nous
Ce rendez-vous
Tu nous le dois

Déshabille-toi
Vas-y mon gars
Nous sommes en nombre
Nous sommes dans l'ombre
Et on te voit​

Déshabille-toi
Fais-nous tout voir
Et tout savoir
Tout, tout sur toi

Déshabille-toi
Vas-y mon gars
Puisque nous sommes
Juste des hommes
Des hommes comme toi


Déshabille-toi
Déshabille-toi…

Cracheur de mots est le spectacle musical solo de Gilles Roucaute.

Qu’il chante, dise, clame, conte ou raconte, c’est de la parole qu’il nous tend, concentrée, subtile et pudique, désarçonnante et insolente, toujours juste et tendue vers l’émotion et les confins de l’intime. Il nous entraîne dans un voyage tripal et appelle à la juste résonance, dans une galerie de portraits, non-conformes et attachants, comme autant de miroirs tendus à notre humanité la plus profonde, brassant dans sa fièvre créatrice cette bête effrayante mais bienveillante « Le Minotaure », un nourrisson militant qui se transforme sous nos yeux en idole menaçante « J'en ai rêvé dans mon berceau », la Femme universelle « Je suis la femme »...etc. Autant de tableaux qui déshabillent notre conscient et flattent ce qui nous ressemble...ce qui nous rassemble.

Cracheur de mots fait l'objet d'un recueil des textes du spectacle illustré par Liu Ya Guang.


Presse

"Un digne représentant du pouvoir de la parole poétique et insolente. Un moment authentique et atypique dans le festival aujourd’hui", Jean Couturier, Théâtre du Blog, juillet 2013.

Reportage vidéo sur la Maison de la parole et Roucaute, la Chaîne du Off, juillet 2013

"Gilles interprète ses chansons, mais aussi dit ses textes, tout en puissance, en pure finesse ! Son Minotaure est capable de soulever l’enthousiasme des plus grandes salles de concert... mais, Dieu ! que c’est beau (quel privilège !) quand il vous le chante à dix mètres, les yeux dans les yeux ! Quelle force... et quelle fragilité (...) Je n’ai qu’un conseil à donner : courez encore plus vite que lui et foncez le voir quand son Cracheur de mots passera à portée de vos oreilles !", Catherine Cour, Nos Enchanteurs, juillet 2013

"Une force et d’une douceur incroyables", Catherine Cour, Nos Enchanteurs, juillet 2013

"J’ai pu entendre dans la scène ouverte d'hier soir : Gilles Roucaute, « Le cracheur de mots » dans des chansons bien ouvragées et touchantes",Vivant Mag, juillet 2013.